Québec annonce un plan d’aide d’urgence de 2,5 milliards

mars 20, 2020 4:25 Publié par Marilyn Remillard Catégorisé dans:

(Québec) Le gouvernement du Québec a annoncé jeudi un plan de 2,5 milliards pour aider les entreprises de la province et pour soutenir l’économie, durement frappées par la COVID-19.

Le programme d’aide dévoilé par le premier ministre François Legault, le ministre des Finances, Eric Girard, et le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, vient compléter les mesures annoncées plus tôt cette semaine par le gouvernement fédéral.

En conférence de presse, M. Legault a reconnu d’emblée que les mesures contraignantes de santé publique mises en place par son gouvernement pour lutter contre le coronavirus ont eu un impact « négatif » sur l’économie.

« Il fallait choisir le moindre mal, a-t-il expliqué, en disant comprendre les entrepreneurs qui vivent de l’incertitude et de la souffrance. On a des secteurs où c’est carrément catastrophique : l’aéronautique, l’hôtellerie, les compagnies de services où il y a des baisses de revenus drastiques.

“Ce qui est important de se dire aujourd’hui, c’est que la crise qu’on vit est temporaire. À un moment donné, l’économie va repartir », a-t-il ajouté, se voulant rassurant.

Pour faire face à cette crise, le ministre Fitzgibbon a notamment évoqué des prêts et des garanties de prêts d’un minimum de 50 000 $ à des taux très avantageux pour soutenir le fonds de roulement des entreprises de tous les secteurs d’activités.

Le programme est déjà en place, a précisé le ministre Fitzgibbon, et Investissement Québec a déjà reçu plus de 600 demandes. Le montant initial de 2,5 milliards annoncé jeudi pourrait éventuellement devenir plus important si nécessaire, a ajouté M. Fitzgibbon.

Les demandes d’aides seront soumises à certains critères. Les entreprises devront notamment faire la démonstration d’un lien de cause à effet avec l’épidémie du coronavirus, en plus de démontrer une viabilité post-pandémie.

Les conditions des prêts déjà accordés seront également assouplies, a précisé le ministre. Les mesures de soutien seront incorporées aux programmes existants afin de favoriser une plus grande efficacité.

Lire l'article complet

Source : Caroline Plante, La Presse Canadienne, 19 mars 2020