L’ADRIQ propose un plan en 9 points qui vise à passer au travers de la crise et en sortir plus fort

avril 21, 2020 9:40 Publié par Marilyn Remillard Catégorisé dans:

PASSER AU TRAVERS DE LA CRISE ET EN SORTIR PLUS FORT

La proposition de l’ADRIQ : 9 idées pour un plan

Une situation exceptionnelle comme nous vivons commande une réaction hors du commun. Les gouvernements et les divers acteurs du développement économique et de l’innovation ont beaucoup de moyens et d’expertises à leur disposition et nous sommes heureux de constater l’effort pour rendre les fonds et l’expertise disponibles rapidement aux entreprises. Il sera important d’évaluer comment ces mesures financières impacteront le bilan des entreprises dans un contexte de relance.

La vitalité économique du Québec demeure son ouverture aux divers marchés d’exportation. À cet égard, il est impératif pour le Québec de poursuivre plus que jamais la recherche de nouveaux marchés extérieurs ainsi que de nouvelles sources d’approvisionnement, reconnaissant ainsi qu’il est pertinent dans ce contexte de privilégier, dans la mesure du possible, l’achat québécois et la sécurisation des chaines d’approvisionnement de divers secteurs de notre économie.

Les administrateurs siégeant au CA de l’ADRIQ et ses membres sont largement représentatifs de l’écosystème de la recherche et de l’innovation depuis plus de 40 ans. Dans ce contexte de crise, l’ADRIQ est déjà à pied d’œuvre pour soutenir les entreprises grâce à son réseau d’experts RCTi. Ces 40 experts accrédités offrent des conseils neutres, spécialisés dans plusieurs champs d’expertise de l’innovation, depuis près de 20 ans. Plusieurs milliers de PME et de start-up ont pu profiter de ses conseils.

Comme l’ADRIQ le fait depuis de nombreuses années, nous formulons des recommandations dans une perspective d’amélioration de nos politiques publiques. Dans ce contexte, l’ADRIQ propose un plan en neuf points qui vise à gagner cette bataille qui nous attend sur plusieurs fronts (interventions d’urgence, mesures de relance, poursuite de la transformation numérique et de l’innovation). Parmi les priorités à mettre de l’avant, l’ADRIQ propose que les sommes prévues au dernier budget du Québec pour les projets de transformation numérique et d’innovation soient rendues disponible le plus rapidement possible. En effet, Il faut notamment poursuivre le financement de la recherche et la commercialisation des innovations et les mesures d’accompagnement des entreprises dans toutes les phases stratégiques de leur développement numérique. La relance de l’économie québécoise et de ses entreprises en dépend.

QUELQUES IDÉES POUR SOUTENIR LA REPRISE ÉCONOMIQUE DU QUÉBEC :

Accompagner nos entreprises

  1. Adopter le plus rapidement possible la mesure budgétaire de 25 millions (section 4.3.2 du budget du Québec – assurer une croissance rapide et augmenter la productivité et la compétitivité des entreprises) et prévoir des sommes additionnelles au besoin afin d’accompagner les entreprises à traverser la crise et à se préparer pour les lendemains;
  2. Trouver le juste équilibre dans cette mesure entre les interventions d’urgence (gestion des liquidités, des RH et des contrats), la relance (révision du modèle d’affaires, nouveaux marchés, etc.) et la poursuite de la transformation numérique;
  3. De manière coordonnée entre les différents paliers de gouvernement (incluant le fédéral), diffuser rapidement les programmes qui viendront en aide aux entreprises, proposer une voie rapide d’admissibilité des dossiers et alléger les processus et contrôles administratifs;
  4. Convertir les financements qui ont été rendus disponibles aux entreprises sous forme de dettes et considérer, s’il y a lieu, un remboursement conditionnel (selon des conditions à préciser) ou encore convertible en prise de participation de sorte à maintenir un ratio dette/équité équilibré;

Accélérer l’innovation

  1. Adopter l’ensemble des mesures budgétaires du Québec (section C.4 – améliorer la productivité et la compétitivité des entreprises) afin de soutenir la relance de nos entreprises;
  2. Par des mesures additionnelles de soutien, mettre à profit nos acteurs de la recherche publique et privée, notamment par des appels à l’innovation, en identifiant une problématique ou un enjeu ciblé et sécuriser la chaîne d’approvisionnement à court terme pour les secteurs stratégiques et prioritaires tels que l’agroalimentaire, l’industrie pharmaceutique, les équipements sanitaires et médicaux et à moyen terme pour le secteur manufacturier et la logistique avancée;

Développer l’autonomie

  1. Encourager l’État et ses sociétés à favoriser l’achat local et en échange inciter l’investissement en transformation numérique et en innovation de nos entreprises concernées afin d’accroître leur compétitivité ici et à l’étranger;
  2. Poursuivre et accélérer les investissements publics en innovation et en design industriel pour créer de nouveaux produits et services québécois à forte valeur ajoutée, appuyés par une vaste campagne de promotion des initiatives du Panier Bleu et Ma zone Québec, entre autres;
  3. Favoriser rapidement l’accès à une connexion Internet à large bande pour, entre autres, favoriser la participation à l’économie numérique de nos entreprises situées en régions éloignées.

Source : ADRIQ, avril 2020