Les trois pièges à éviter pour tout entrepreneur

juillet 20, 2017 2:46 Publié par Marilyn Remillard Catégorisé dans:

On me demande souvent de donner mon opinion sur les notions clés qui, selon moi, facilitent le parcours d’un entrepreneur.« Quel conseil donnerais-tu à un jeune entrepreneur ? » Ou encore, « quelles qualités crois-tu nécessaires afin de se lancer en affaires ? » 

Comme vous le savez, je ne suis pas un fan des recettes miracles. Oui, certaines qualités sont importantes à mes yeux, mais qui suis-je pour dire que si l’on est persévérant et méticuleux on a plus de chance d’atteindre le succès ?

Il n’y a pas un seul chemin qui mène à la réussite, mais il y a certainement plusieurs manières de perdre sa concentration et de tomber dans certains pièges.

De fait, certains entrepreneurs changent leur personnalité la seconde où ils connaissent le moindre succès. Voici, d’expériences personnelles, trois pièges dans lesquels il ne faut surtout pas tomber.

1. Oublier d’où l’on vient

Certains entrepreneurs tirent une croix sur leur passé. Ils oublient l’aide de leurs proches, les petits gestes que certaines personnes ont pu faire pour leur faciliter la vie, ou tout simplement, leurs propres efforts.

Un peu comme en histoire ou en science politique, on ne peut pas bâtir un futur sans connaître son passé. Je rajouterais qu’il n’est pas seulement nécessaire de le connaître, mais qu’il est encore plus important de le comprendre. Comprendre les choix que l’on a faits, les échecs qui nous ont ralentis et les victoires qui nous ont permis d’avancer.

Ne jamais oublier d’où l’on vient est à mes yeux d’une importance capitale.

2. L’ingratitude

Ce point me touche particulièrement, et est d’ailleurs à l’origine de cette chronique. J’ai récemment fait affaire avec une personne que j’avais beaucoup supportée par le passé. Je l’avais fait sans arrière-pensée et sans aucune attente.

La vie a fait en sorte de la remettre sur mon chemin il y a de ça quelques semaines. Mais cette personne avait non seulement oublié tout ce que j’avais fait pour elle, elle m’avait, en quelque sorte, joué dans le dos. L’ingratitude pour un entrepreneur est mortelle. Cette personne a peut-être oublié mes actions du passé, mais moi, je n’oublierai pas ses actions du présent.

Comme dirait mon amie Anne Marcotte, il est important de donner sans attendre, mais aussi de recevoir sans oublier.

3. Se reposer sur ses lauriers

Le piège de la satisfaction est un classique. On bat des records de ventes, les employés sont heureux et tout semble rouler parfaitement. On prend notre temps pour souffler un peu et BOOM, on se fait dépasser par la droite. Le monde des affaires est essoufflant. C’est assez similaire à celui du sport. Quand on ne pratique pas assez, pour s’améliorer, quelqu’un, quelque part, se prépare à nous battre.

On a qu’à penser à l’univers du disque ou à celui de la photo où les leaders de l’industrie n’ont tout simplement pas vu venir la vague de l’innovation.

Je le dis souvent, le monde des affaires n’est pas un milieu facile. Le chemin vers le succès est parsemé d’embûches et le plus grand danger pour tout entrepreneur est de tomber dans certains pièges qui ne sont pas nécessairement liés à l’entreprise.

Source : Nicolas Duvernois, Les Affaires, 19 juillet 2017