Québec soutient les startups et les entreprises à fort potentiel de croissance

juillet 6, 2017 8:59 Publié par Marilyn Remillard Catégorisé dans:

Le Technocentre des technologies de l’information et des communications (TCTIC) se voit accorder un appui gouvernemental de 90 000 $ pour la réalisation d’un projet évalué à 150 000 $, dans le cadre du volet 2 de la mesure Startup Québec, issue du Plan d’action en économie numérique.

Le projet consiste à accompagner, sur le territoire de la MRC du Rocher‑Percé, de 10 à 15 startups ou entreprises à fort potentiel de croissance dans le but de favoriser leur développement, d’améliorer leur compétitivité et d’augmenter leur rentabilité.

La ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, le ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, M. Sébastien Proulx, et le directeur général du Technocentre des technologies de l’information et des communications, M. Carol Cotton, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Le TCTIC offrira aux entreprises sélectionnées un accompagnement de groupe ou individuel offert par des experts chevronnés dans le but d’augmenter leur capacité d’innovation et ainsi pouvoir se démarquer de la concurrence.

Le tourisme, la pêche et l’aquaculture ainsi que le manufacturier sont les secteurs qui ont été priorisés pour ce projet, qui sera réalisé en partenariat avec la MRC du Rocher-Percé, la Société d’aide au développement de la collectivité du Rocher‑Percé et les caisses populaires Desjardins du Centre-sud gaspésien et du Littoral gaspésien.

« Dans le cadre du Plan d’action en économie numérique, le gouvernement entend appuyer les entreprises innovantes qui, dès leur démarrage, feront des technologies numériques le point central de leur modèle d’affaires. Le secteur des technologies de l’information et des communications est stratégique pour l’économie du Québec d’aujourd’hui et de demain. Le projet du Technocentre des technologies de l’information et des communications donnera aux startups et aux entreprises à fort potentiel de croissance la possibilité d’innover et de se démarquer sur la scène provinciale, nationale et internationale » a indiqué la ministre Dominique Anglade.

 « Je suis fier du Technocentre des technologies de l’information et des communications. Il s’agit d’un organisme dynamique qui, à l’ère des technologies, possède une expertise qui représente un atout important pour la région. Son projet saura assurément stimuler l’économie régionale et générer des retombées bénéfiques. En intégrant les TIC à leurs activités, les entreprises participantes verront leur développement s’accélérer. Le secteur du numérique peut également avoir un effet attirant pour les jeunes et la main‑d’œuvre qualifiée qui souhaitent travailler ou s’installer en région » d’ajouter le ministre Sébastien Proulx.

Faits saillants :

Le Technocentre des technologies de l’information et des communications a pour mandat de soutenir et de promouvoir les entreprises du secteur des technologies de l’information et des communications de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine par le développement de l’économie numérique.

La mesure Startup Québec appuie les incubateurs, les accélérateurs d’entreprises et les centres d’entrepreneuriat universitaire dans leurs projets d’attraction, de soutien et de création d’entreprises à fort potentiel de croissance (startups) au Québec. Elle comprend trois volets : le volet 1 – Partenariats internationaux d’échange de startups, le volet 2 – Appui aux incubateurs, aux accélérateurs d’entreprises et aux centres d’entrepreneuriat universitaire et le volet 3 – Projets innovants.

Doté d’une enveloppe de 200 millions de dollars d’ici 2021, le Plan d’action en économie numérique est l’un des piliers de la future Stratégie numérique du Québec, qui définira une vision gouvernementale cohérente afin que le Québec puisse évoluer vers une société numérique.

Source : Réal-Jean Couture, L’avantage Rimouski, 4 juillet 2017