Québec International : plus de missions de recrutement à l’étranger en 2018

août 8, 2018 10:15 Publié par Marilyn Remillard Catégorisé dans:

Pour l’aider à soutenir sa mission, Québec International obtient une aide financière de 5,4 M$ du gouvernement provincial qui lui permettra entre autres de doubler le nombre de missions de recrutement de main-d’œuvre.

En 2018, l’agence de développement économique régionale effectuera 16 missions de recrutement, alors qu’il y en a eu sept l’année dernière.

« Pour répondre aux défis du marché du travail, Québec International intensifiera ses actions favorisant le recrutement de travailleurs et d’étudiants étrangers », a affirmé le président-directeur général de Québec International, Carl Viel.

Bilan des activités

En 10 ans, Québec International a accompagné près de 600 entreprises dans la région lors de 37 missions de recrutement en Europe, au Maghreb, aux États-Unis et en Amérique latine.

« Depuis mars 2008, ce sont 2 367 travailleurs qualifiés qui ont été recrutés par le biais de ces missions et des autres initiatives d’attraction de talents à travers le monde », a souligné M. Viel.

Au total, cela représente plus de 6 000 nouveaux arrivants dans la ville et la région de Québec.

« La vaste majorité des candidats qui décident de venir travailler dans la région de Québec sont des familles. Elles ont choisi de venir vivre leur vie ici. Par la suite, la conjointe va faire ses propres démarches pour se trouver un emploi une fois rendue sur place », a poursuivi M. Viel.

Selon le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx, la région a besoin de tous les talents pour combler les besoins.

« Le taux de chômage actuel fait en sorte que nos entreprises ont des problèmes de recrutement et nous leur fournissons de nouveaux moyens pour y faire face », a commenté M. Proulx.

Pôle d’innovation

En plus de devenir le pôle d’innovation régional, Québec International a été désignée pour reprendre les activités de la Corporation du Parc Technologique du Québec métropolitain.

L’aide consentie par Québec permettra également d’offrir aux entreprises de la région un accès à des services spécialisés. Par exemple, le projet Techno-Tandem, qui a été identifié pour devenir le pôle régional, mettra l’accent sur trois secteurs économiques qui sont l’agroalimentaire, la biomasse ainsi que la foresterie et les produits du bois.

Le gouvernement provincial compte soutenir la mise en œuvre de 18 pôles régionaux d’innovation et y investira plus de 32 M$ pour l’ensemble du Québec.

Photo : Le président-directeur général de Québec International, Carl Viel, et le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx

Source : Diane Tremblay, Le journal de Québec, 6 août 2018