Montréal conclut une entente avec le Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM) afin d’obtenir de l’expertise de pointe en recherche et développement informatique

février 17, 2017 1:02 Publié par Marilyn Remillard Catégorisé dans:

Montréal, le 16 février 2017 – Le vice-président du comité exécutif, responsable des technologies de l’information, de la Ville intelligente et de la réforme administrative, M. Harout Chitilian, a annoncé au comité exécutif la conclusion d’une entente avec le Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM), dans le cadre de la mise en place d’un pôle de recherche et développement, afin d’obtenir de l’expertise de pointe en recherche et développement informatique.

« Notre Administration effectue un virage technologique sans précédent dans le cadre de la Stratégie montréalaise, ville intelligente et numérique 2014-2017. À l’image des autres métropoles du monde, Montréal met en place un programme de recherche et développement avec les joueurs du milieu. Nous planifions un engagement de 10 M$ sur 3 ans en recherche et développement », a affirmé M. Chitilian.

Programme de recherche et développement

Pour soutenir les besoins technologiques de la Ville, tout en réduisant les risques inhérents à l’innovation, le Service des technologies de l’information (TI) met en place un programme de recherche et développement avec les paramètres suivants :

  • Planification d’un engagement de l’ordre de 10 M$ sur 3 ans en R et D;
  • Création d’un pôle de R et D conjoint entre la Ville, les universités et les centres de recherche;
  • Réalisation principalement des axes de recherche suivants :
    • La cybersécurité et la résilience informatique;
    • L’intelligence d’affaires et les données massives;
    • L’intelligence artificielle;
    • L’Internet des objets et les télécommunications.

« Vu la diversité des solutions technologiques disponibles, pour le réaliser, la Ville doit s’entourer de partenaires, experts du sujet, comme les centres de recherche et les universités montréalaises. C’est dans cette optique que nous faisons appel à l’expertise d’un partenaire de renom, le CRIM, pour certains projets touchant l’intelligence d’affaires, les données massives et la cybersécurité », a ajouté M. Chitilian.

Le CRIM, un partenaire de premier plan

Le CRIM est un centre de recherche appliquée en TI qui développe, en mode collaboratif avec ses clients et partenaires, des technologies innovatrices et du savoir-faire de pointe, et les transfère aux entreprises et aux organismes québécois afin de les rendre plus productifs et plus compétitifs localement et mondialement. L’entente de gré à gré avec le CRIM, au montant de 899 219 $, entrera en vigueur le 1er mars 2017, pour une période de 10 mois.

Dans le cadre de cette entente, la Ville souhaite développer de l’expertise de pointe en recherche et développement pour plusieurs domaines d’affaires, dont la sécurité civile, la performance organisationnelle, les transports et Espace pour la vie. Ces projets introduiront des technologies dont les modèles d’utilisation et de possession viennent fortement modifier les pratiques existantes à la Ville en matière de technologies de l’information. Pour tirer le plein avantage de ces technologies modernes, le CRIM pourra épauler la Ville pour évaluer les solutions disponibles, les pratiques et les tendances afin de réduire la durée des cycles traditionnels des projets technologiques et d’accroître les résultats attendus.

Cette entente avec le CRIM s’inscrit dans un portefeuille de projets dont la valeur sur trois ans s’élève à environ 322 M$ et qui vise à prendre le virage de l’innovation technologique pour supporter les initiatives de Ville intelligente et numérique, les chantiers d’optimisation de la Ville et la modernisation du parc informatique.

Source : Ville de Montréal