Budget fédéral 2017 : les faits saillants

mars 23, 2017 8:07 Publié par Marilyn Remillard Catégorisé dans:

OTTAWA – Le deuxième budget Morneau contient une foule de mesures qui toucheront votre portefeuille, ainsi que celui de tous les Canadiens.

Que doit-on retenir de ce document de 322 pages? Voici un bref tour d’horizon de quelques mesures à retenir.

Un déficit plus important que prévu, mais stable

Le gouvernement Trudeau avait martelé que le déficit serait de 10 milliards de dollars cette année seulement, mais a brisé sa promesse dès son premier budget. La tendance se maintient, alors que le Canada affiche un déficit de 28,5 milliards de dollars en 2017-2018.

Fini, le crédit d’impôt pour le transport en commun

Ottawa mettra fin au crédit d’impôt pour le transport en commun dès le 1er juillet 2017, puisqu’il considère que ce crédit est inefficace pour en encourager l’utilisation. Ce crédit non remboursable de 15% s’applique à tous les titres de transports, qu’ils soient annuels, mensuels, hebdomadaires ou individuels.

Uber devra payer ses taxes

Ottawa va élargir la définition de taxis pour inclure toutes les personnes qui transportent des passagers moyennant un prix, si le transport est organisé par l’entremise d’une application mobile ou d’un site web. Autrement dit, tous les chauffeurs Uber devront charger la TPS et la TVQ au Canada dès le 1er juillet 2017.

Plus cher pour l’alcool

Les vins, les bières et les spiritueux seront légèrement plus chers dès lendemain du budget. Le budget fédéral prévoit que les taux de droit d’accise augmenteront de 2%, puis augmenteront en fonction de l’indice des prix à la consommation à partir de 2018. Concrètement, il en coûtera 0,01$ de plus pour un litre de vin.

Pas de garanties de prêt pour le bois d’oeuvre

Rien dans le budget fédéral 2017 n’indique qu’il y a des compensations financières pour les travailleurs qui pourraient être touchés par une crise commerciale du bois d’œuvre avec les États-Unis. Le gouvernement canadien tente toujours de conclure un nouvel accord.

Des places en garderies subventionnées

Le gouvernement investira 7 milliards de dollars afin de créer jusqu’à 40 000 nouvelles places en garderies subventionnées pour les familles à revenu faible ou modeste au courant des trois prochaines années.

Dynamiser l’innovation au Canada

Une nouveauté cette année: Ottawa propose d’investir jusqu’à 950 millions de dollars sur cinq ans à partir de 2017-2018 pour appuyer des « supergrappes » d’innovation – soit des zones à haute densité d’activités commerciales – afin de créer des emplois et attirer des entreprises de partout au monde.

Aider la santé des peuples autochtones

Le budget 2017 propose d’investir 828,2 millions de dollars sur cinq ans, à compter de cette année, pour aider les Premières Nations et les Inuits à recevoir des soins de santé – dont des services de santé mentale.

Mieux prévenir l’évasion fiscale

Le gouvernement fédéral investira 523,9 millions de dollars supplémentaires sur cinq ans pour prévenir l’évasion fiscale. Il s’attend ainsi à récupérer 2,5 milliards de dollars avec l’aide de ces mesures.

Analyse comparative entre les sexes

Le gouvernement a décidé de tenir compte d’une analyse supplémentaire pour favoriser l’égalité entre les hommes et les femmes. Il veut ainsi s’assurer que les décisions du gouvernement donnent des résultats plus équitables et plus justes.

C’est la fin pour les obligations d’épargne

Les obligations d’épargne, créées après la Deuxième guerre mondiale, disparaitront dès cette semaine. Il ne s’agissait plus d’une « source de fonds rentable » selon le gouvernement.

Source : Catherine Lévesque, Le Huffington Post Québec, 22 mars 2017