Forum InnovAction 2017 – Faits saillants

Intelligence artificielle (IA) et données massives


PRÉSENTATION DU conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du CanadA


Bert van den Berg, Directeur, Collèges, commercialisation et planification de portefeuille


Chronologie de la captation vidéo :
0 – 3 minutes : début du Forum
3 – 9 minutes : allocution du CRSNG


PREMIER PANEL – Création d’un pôle d’excellence au Québec : les facteurs de réussite


Animé par Nathalie de Marcellis-Warin, Présidente-directrice générale, CIRANO

Merci aux panélistes :
Françoys Labonté, ing., Ph. D., Directeur général, CRIM
Houssam Alaouie, Eng., M.Eng., Directeur, Programmes de Recherche et Développement et Relations Universitaires, CAE
Martin-Guy Richard, ing., MBA, Directeur Intelligence d’affaires – TI, Ville de Montréal

Les panélistes ont abordés divers enjeux, défis et opportunités que présentent l’IA et la gestion des données massives.

– La capacité actuelle de collecte des données est de loin supérieure à la capacité d’interprétation et c’est cette dernière qui permettra d’extraire une valeur pour l’organisation.

– La cybersécurité présente un enjeu réel car le risque zéro n’existe pas. Il est important pour toutes les organisations de préparer cette éventualité.

– Plusieurs entreprises perçoivent l’importance stratégique de l’IA et de la gestion des données massives. Conséquemment, certaines créent un poste de ‘’Chief Data Officer’’ (CDO).

– Le leadership des grandes entreprises est nécessaire pour assurer le développement du secteur et les partenariats ‘’Gouvernement-Industries-Universités’’ sont souhaitables.

– Il est primordial d’assurer les succès commerciaux des nouvelles solutions intelligentes.

– La formation et la disponibilité de la main d’œuvre spécialisée sont également des enjeux des plus importants.

– La Ville de Montréal a déployé une approche qui permet le partage des données entre les différents services et divisions (données ouvertes). En collaboration avec des partenaires externes, elle déploie des solutions intelligentes via l’utilisation de capteurs générant des données. Montréal a également déployé son initiative de ville intelligente et créé le BVIN (Bureau de la ville intelligente et numérique) qui permet un dialogue et un échange entre la Ville et les citoyens.

La discussion qui a suivi a permis aux participants d’échanger avec les panélistes notamment sur l’importance de prioriser les applications et solutions en IA et en gestion des données massives pour certains secteurs industriels au Québec. De plus, les questions éthiques et légales ainsi que la gouvernance, les collaborations intersectorielles et la gestion des interfaces sont identifiées comme facteurs de succès.


Chronologie de la captation vidéo :
0 – 6:20 minutes : introduction
6:20 – 12:50 minutes : allocution Françoys Labonté
12:50 – 21:05 minutes : allocution Houssam Alaouie
21:05 – 35:35 minutes : allocution Martin-Guy Richard
35:35 jusqu’à la fin : discussion / questions de la salle


DEUXIÈME PANEL – Les enjeux de la main-d’œuvre : constats et solutions


Animé par Nathalie de Marcellis-Warin, Présidente-directrice générale, CIRANO

Merci aux panélistes :
Lidia Divry, Présidente-directrice générale, TechnoMontréal
Stéphane Paquet, Vice-président Investissement Grand Montréal, Montréal International
Frédéric Bastien, Cofondateur et Président-directeur général, mnubo

Les panélistes ont abordé les questions relatives aux expertises requises par le marché ainsi qu’aux profils actuels de la main-d’œuvre sortant des universités et de l’attraction et la rétention des talents.

– Les entreprises peinent à recruter les talents requis (pénurie) pour leur croissance. L’enseignement et le cursus actuel conviennent-ils aux besoins des entreprises et la formation des étudiants doit-elle débuter au primaire ?

– Le recrutement de talents au Canada est peu efficace et les employés sont plus mobiles aux États-Unis qu’au Canada.

– L’accès aux marchés publics pour les PME québécoises offrant des solutions en IA n’est pas facile.

– Une fois en entreprise, les employés cessent souvent d’apprendre et de développer leurs expertises et leurs compétences. La formation en entreprise constitue une approche peu utilisée. Pourrait-on former les employés sur l’adaptation aux changements, la curiosité intellectuelle et l’innovation ? Comment peut-on amener les entreprises à investir davantage dans le développement des compétences au-delà des 3 – 4% actuels de la masse salariale ?

– Est-il souhaitable de jumeler les jeunes retraités avec des professionnels en mode coaching ?


Chronologie de la captation vidéo :
0 – 4:30 minutes : introduction
4:30 – 10:55 minutes : allocution Lidia Divry
10:55 – 19:20 minutes : allocution Stéphane Paquet
19:20 – 27:50 minutes : allocution Frédéric Bastien
27:50 jusqu’à la fin : discussion / questions de la salle


Dîner-conférence – Gilles Savard, Directeur général, IVADO


Le numérique est porteur d’une révolution informationnelle majeure qui touchera tous les secteurs de l’activité humaine. Cette transformation est possible grâce à l’accroissement de la capacité des ordinateurs et des réseaux de télécommunication ainsi qu’à la flexibilité et l’agilité du génie logiciel.

Grâce à ces technologies et aux données générées, il est possible de numériser le monde physique et d’en offrir une version virtuelle. De plus, certains vecteurs d’innovation tels que la disponibilité technologique, le marché (multisectoriel et gigantesque) et la synergie entre les parties prenantes permettent de déployer des modèles d’innovation flexibles et adaptatifs.

Dans le cas du concept d’Industrie 4.0, le numérique peut améliorer les processus (productivité), permettre le développement de nouveaux services et modifier les modèles d’affaire. L’analyse et l’interprétation des données créent de la valeur pour les organisations.

Montréal est numéro 1 mondial en apprentissage profond. Pour assurer le développement d’un Pôle en IA et gestion des données massives, il faut un leadership industriel fort. L’avenir est excitant!


Chronologie de la captation vidéo :
0 – 3:25 minutes : allocution Albert De Luca, Président du Conseil d’administration de l’ADRIQ
3:25 – 44:15 minutes : conférence Gilles Savard, Directeur général, IVADO
44:15 jusqu’à la fin : fin du forum, remerciements

Source : ADRIQ

Merci aux partenaires du Forum InnovAction 2017

  • Institut de valorisation des données
  • Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
  • Fonds de Solidarité FTQ

Merci aux partenaires de diffusion du Forum InnovAction 2017

  • Centre de recherche informatique de Montréal
  • TechnoMontréal